masturbation sous la douche

Je suis allée sous la douche et je me suis lavé les cheveux rapidement… en les épinglant quand c’était fait parce que je déteste la sensation qu’ils s’accrochent à mon cou et à mon dos quand ils sont mouillés. J’adore le parfum de mon nouveau shampoing et de mon nouveau gel douche. C’est de la cannelle et de la noix de muscade et quand j’ai fini, je sens comme un gâteau d’épices fraîchement cuit.

J’ai fait mousser tout mon corps… …en faisant particulièrement attention à mes tétons comme à mes seins. Une fois qu’ils sont tous lisses avec du savon, j’aime les tirer et les tordre un peu. Pas au point d’éprouver une douleur insupportable… juste pour que l’électricité me traverse.

Une fois qu’ils sont si durs qu’ils sont trop tendres au toucher, je passe à la suite… en savonnant et en frottant. Je ne joue plus trop pendant que je suis savonneux… le savon dans les lieux privés a tendance à causer des problèmes parfois.

Tout savonné, je prends la pomme de douche à main… c’est ma préférée… elle a des modes spray et impulsion… mmmmmmmmm

En mode spray, je le tiens fermement sur le haut de ma poitrine… laissant l’eau descendre en cascade. Lorsque mes mamelons sont très durs, l’eau coule le long de ceux-ci et jaillit des pointes comme de petits jets. J’aime bien regarder ça. Parfois, je dois jouer un peu plus avec eux pour qu’ils restent durs.

Ensuite, je me rince le reste de mon corps… rapidement, sans trop réfléchir à ce que je fais… en planifiant la prochaine étape, la plus délicieuse.

Passage en mode pulsé… Je place mon pied sur le bord de la baignoire… en ouvrant plus largement les jambes. En me baissant d’une main, j’écarte les lèvres de ma chatte, exposant ainsi la douceur rose qui se trouve à l’intérieur. En approchant la pomme de douche… l’eau chaude me fait des pulsations… ce qui rend mon clitoris dur en un instant. Avec la bonne imagination, je peux y sentir des lèvres… cherchant… une langue… battant… des doigts qui travaillent dessus.

Celui d’aujourd’hui était excellent. Vous étiez là….. les photos que nous avons vues dans le chat room, le “chat” chaud d’hier soir, tout s’est mis en place alors que l’eau jouait si bien sur moi. Je ne me doigte pas toujours, mais je l’ai fait aujourd’hui… en faisant glisser la bite… en imaginant ta merveilleuse bite en moi qui entre et sort… lentement au début… puis qui accélère.

Je sens les muscles se resserrer autour de mon doigt tandis que l’eau masse mon clitoris dur… en envoyant des vagues de plaisir à travers moi. Avant que je ne m’en rende compte, j’éjacule si fort… mes genoux s’affaiblissent… et ça continue encore et encore. Je sais que je fais du bruit et j’espère que le bruit de la douche les couvre.

Je veux m’arrêter parce que j’ai peur que mes genoux lâchent, mais je ne peux pas… je sors mes doigts et je les frotte sur mon clitoris à la place. C’est tellement sensible à ce moment-là que je ne peux vraiment pas le faire… la sensation est trop intense, alors je recommence à utiliser l’eau.

Des spasmes encore et encore… Je ne me souviens pas de la dernière fois où ça a duré si longtemps… mais finalement, ils se sont calmés… me laissant doucement tomber… me ramenant à cet endroit paisible.

En amenant la pomme de douche jusqu’à mon cou, je la masse avec l’eau… ce qui me détend… et me ramène de cette hauteur incroyable. L’eau chaude est maintenant épuisée, alors je saute dehors pour m’essuyer. En me regardant dans le miroir… Je vois une femme à qui on vient de faire l’amour de façon incroyablement douce et ses yeux brillent. Merci, chérie… c’était si bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *